La meute s'agrandit

Nous cherchions le lynx ibérique, nous avons trouvé Hélios.

Nous savions que nous aurions un toutou un jour, et nous nous disions que ce serait lui qui nous choisirait. En effet en Espagne ce ne sont pas les chiens abandonnés qui manquent. Malheureusement le sort qui leurs est réservé ici n'est pas toujours des plus joyeux. En témoigne le sort des Galgos (lévriers espagnols) dénoncé dans l'article de National Géographique du 26 octobre 2016.

Hélios est un Mastin (ou Mâtin) Espagnol de type lupoïde. C'est à dire le plus léger et élancé de la race. Il est probablement aussi croisé avec une autre race. Il a un peu moins d'une année et c'est un gros bébé de 35 kilos. Il est beau, grand et noble, il ressemble un peu à un loup. Il a la couleur des dunes de sables aux pins brûlés où on l'a trouvé. Nous le nommons Dieu du vent. Nous ne connaîtrons jamais son histoire jusqu'au jour de notre rencontre.

Ce matin là, dans le parc naturel de Doñana, nous nous apprêtions à reprendre la route pour le Portugal quand, le dos courbé et la queue entre les pattes, traverse devant nous ce chien qui avait tout l'air d'être abandonné. Maigre, craintif et sans collier, il tente d'innombrables approches vers nous, sans jamais se laisser toucher. Et si c'était lui ? Nous décidons de rester sur place le temps qu'il faudra pour gagner sa confiance.

La première nuit il l'a passé devant la porte du camion, quel bonheur de le voir au lendemain matin, il était resté! S'en sont suivit l'approche et les premières caresses, le passage de collier et de la laisse, l'épouillage de tiques, monter et dormir dans le camion, la visite chez le vétérinaire, apprendre à jouer... Tout cela semble de toute évidence être pour lui ses premières fois.

Nous voilà devenu parents à temps plein, complètement dévoués et comblés d'amour! Ce chien est juste formidable. Après une semaine il comprend déjà presque tous nos ordres. C'est un gros nounours pacifiste et doux comme un agneau. Après la tempête sur la plage nous récoltons des cordes et autres déchets pour lui fabriquer un collier et pleins de jouets. À nous trois nous formons une meute.

Le Mastin est un chien de berger, il est employé pour la transhumance et pour protéger les troupeaux de chèvres et de moutons la nuit. Il est imposant et de son simple aboiement il dissuade les loups et les ours de s'approcher! On le trouve aussi chez les chasseurs qui l’entraînent à débusquer les sangliers...

Plus loin sur la route, aux abords de Cordoue où nous faisons halte dans une forêt de pins fréquentée par les randonneurs, nous croisons un troupeau de moutons sans berger mais escorté de deux Mastin. Ceux-ci sont de type molossoïde, ils sont encore plus grand et lourd, et se distinguent par leurs 6 doigts aux pattes arrières (au lieu de 4 pour Hélios). L'un d'eux a l'air d'être un peu joueur, tandis que l'autre en impose avec ses aboiements et sa posture à ne laisser personne troubler le passage des bêtes.

Maintenant nous avons le chien, il ne nous reste plus qu'à trouver la ferme et le troupeau...

Photos - Jérôme Robert

Textes - Florie Dupont

#mastinespagnol #mâtinespagnol #mastin #chienadopté #chienabandonnéespagne #cordoue #mazagon #playadelafontanilla #chiendeberger #camionaménagé #nomadlife #busadventure #travalling #voyageencamion #récitdevoyage #donana #parcnatureldonana #jeromerobert #photographie #travelphotography #travelphotographer #blogvoyage

Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.